Bienvenue sur Racines Vagabondes.

Je m’appelle Alexandre et je propose différentes choses sur Strasbourg. Je n’ai encore jamais écris sur moi sur ce site alors voici un billet d’humeur. Peut être souhaites tu me connaître mieux.

Pourquoi Racines Vagabondes?

Je cherchais au départ à visualiser une recherche de ses origines, de ses racines en allant voyager. Mais aussi à visualiser une racine qui pouvait parcourir le monde, ce qui n’est pas commun.

Au fur et à mesure quand je questionne les gens, ils voient tous des choses très variées, comme des racines flottantes par exemple.

Le temps passant ( années ) en discutant il y a quelques jours avec mes parents je m’aperçois que ce nom porte leur histoire. Ils sont sans racines, ils ont dû chacun quitter leurs terres d’origines.

Alors ça me fait sourire quand je regarde ce nom, qui vient de moi, qui vient de l’histoire de mes parents.

Je (on) crois souvent que tous mes choix, mes décisions ne viennent que de moi, mais maintenant que je chemine depuis un certains temps (10 ans), je vois vraiment que beaucoup sont émis par notre inconscient et que celui ci choppe les info de notre environnement et a beaucoup, beaucoup appris de nos parents. Il n’ y a pas que ça, je sais que vous le savez.

Donc voilà Racines vagabondes, c’est aussi un nom pour appeler à moi les gens sans racines qui recherchent comment se développer. Vous savez, le développement personnel.

Et oui, les noms sont importants.

Mes croyances, les croyances de ce site.

Je crois à tout et je crois à rien en même temps.

Et oui, je suis un éternel rebelle.

Je peux faire 3 jours de chamanismes, manger végétarien ou jeûner, travailler avec les arbres, le feu, l’eau, le vent, la terre, les esprits et rentrer à Strasbourg et manger un kebab, commander sur amazon un objet et acheter à leclerc drive ( c’est en cours de changement mais doucement)

Je peux aussi être chez moi, atteint de tristesse en voyant ce qui se passe d’inhumain, prier, entrer en transe seul, faire des rêves mystiques, faire avancer des gens qui me le demandent, réfléchir et sortir m’énerver face à une incivilité, ne pas aider quelqu’un priant pour qu’on le fasse, être jaloux.

Je peux aussi enseigner la salsa simplement , nettoyer des feuilles sur un toit, servir des bières, balayer tout en travaillant au niveau énergétique sur chacune des actions citées.

Je sais que ça peut te surprendre , te choquer mais je sais que toi aussi tu portes ces incohérences.

Je vis dans ce monde, tel qu’il est et le changement se fait progressivement.

Ainsi, je joue avec les images, les incohérences, mes défauts et ainsi je te comprends (un peu) quand tu viens me voir avec tes incohérences et tes défauts. Et je ne les juge pas.

La seule chose que je n’arrive pas encore à bien gérer c’est quand tu viens me voir pour ne pas avancer , je n’aime pas brasser de l’air ou avec de la méchanceté. Alors, je sais que je dois travailler ces deux points me concernant pour pouvoir les accepter. Mais pour le moment ce n’est pas le cas.

Ainsi, je crois à tout et je crois à rien, mais l’univers me montre énormément de « hasards » , « coup de chance », « coïncidences » m’incitant à ouvrir les yeux. Je suis, j’étais « celui qui doute » (merci t8aminic rankin pour le surnom). Finalement, je pense que je crois à tout . Avec preuve. Haha.

Mon travail

Je travaille, joue , de + en + avec le moment présent, l’instinct, mon observation et les infos que je choppe , je ne sais comment. C’est bien ça le problème, je choppe des infos quand je ne me concentre pas, quand jsuis pas au courant, quand je ne m’y attends pas. Ensuite, et bien je les transmets et je réfléchis avec la personne sur quoi en faire. Des fois, je ne dis rien et je propose des exercices en lien avec ça. Pour les passer corporellement, inconsciemment.

Et quand je me concentre, je choppe des infos aussi mais je n’y crois pas tout le temps, je doute, est ce moi ? mon jugement ? Autre chose ?

Fatiguant hun? Fais confiance me souffle t’on.

Mais j’agis.

Ma force, c’est que je prends des décisions, quelles qu’elles soient , j’agis, je décide, je bouge. Et ensuite j’ajuste. Je suis conscient de pas mal de faiblesses et lacunes, mais je fais avec et plutôt que de rester immobile le temps d’être prêt je suis en mouvement et donc, toi aussi. Quand tu viens me voir, te voilà en mouvement.

Hey, mais pourquoi j’agis? Pourquoi je bouge les gens.

Histoire de famille tout ça. Quelque part, j’ai toujours voulu que la famille se bouge, j’ai toujours voulu arriver à me bouger. Vaincre la paralysie. Vaincre l’inertie. Depuis toutes ces années je m’entraîne inconsciemment. Alors voilà, je bouge les gens. Et bien sur, si j’arrive à + bouger moi même j’aurai moins besoin de le faire sur les autres. Tu me suis ?

Tu commences à comprendre pourquoi tu ressens le besoin de travailler avec moi?

J’aime les choses intenses

Si tu viens me voir à un voyage sonore, dans le Sahara, à un week end chamanique, tu trouveras quelque chose d’intense. Intense dans le calme , intense dans le ressenti, intense dans la frustration, intense dans toutes sortes de choses. Je le suis, ca ne se voit pas tout de suite. Peut être qu’en fait le mot n’est pas intense, mais profond. Reformule et ressent. Ces temps ci je travaille sur quelque chose de plus doux et tranquile avec option intensité pour qui se sent prêt mais,

Ca ne sera pas superficiel.

J’aime ce monde, j’aime cette vie.

Il y a 10 ans, j’avais abandonné, je ne voyais pas la beauté des choses simples. Je suis content car je la vois de + en + désormais. Le travail, les voyages, les aventures ont payé. Du coup, je ressens de + en + de moment de paix, de joie, de calme.

J’aime parler profondément

Je n’aime pas parler superficiellement, ça me fatigue et m’ennuie. Je peux mais je ne tiens pas longtemps. Du coup c’est pas facile de traîner là où y a pleins de gens en même temps. C’est pour ça que souvent je suis un courant d’air.

Les propositions:

Tu peux me retrouver

  • en travail de groupe :
    voyages chamaniques, 1 voyage sonore de temps en temps (avec une équipe vraiment talentueuse) , à la salsa (Sauce Cubaine ) , Alma mon atelier de développement personnel, dans le Sahara (là j’approfondis vraiment) , en week end
  • en travail personnel :
    Voyages chamaniques, discussion avec l’inconscient, discussion simple, travail sur le corps et le mouvement (c’est tout nouveau ce travail là).

Un souhait

S’il te plait, quand je propose quelque chose qui t’ intéresse. Réfléchis y bien et vas y inscris toi. C’est vraiment dur de savoir au dernier moment qui vient à mes ateliers. Y aura t’ il assez de gens ? Dois je annuler ?

Et puis, si tu ne sais pas, mais que tu veux que cet atelier se fasse, partage le , parles en, comme ça, si tu décides au dernier moment y aura une place pour toi car il ne sera pas annulé.

Merci !